Appel de communications

délai prolongé 24 January 2020

Le Comité de programme vous invite à soumettre des propositions de communications et de panels individuels sur tout aspect de la gestion publique, de la gouvernance et des politiques publiques. Nous encourageons les propositions dans les deux langues officielles. Les étudiants des cycles supérieurs et les chercheurs non issus du monde universitaire sont également invités à présenter leurs travaux à la conférence.

 

Thème

 

Clivages et paradoxes dans l’administration publique : Défis ou opportunités ?

Cette année, la conférence de l’ACPAP se tiendra dans le cadre du Congrès des sciences humaines et sociales, 31 mai – 02 juin 2020. Tout en étant ouverts à tous les domaines de recherche, nous encourageons la soumission d’articles et de panels liés au thème général du Congrès qui porte sur l’idée de bâtir des passerelles (http://www.congress2020.ca/about#theme).

 

Dans l’administration publique, les clivages donnent souvent lieu à des paradoxes. Ceux-ci s’incarnent dans la gestion de nos institutions publiques et dans les politiques publiques qu’elles produisent. Ils sont présents entre les représentants élus et les administrateurs (p. ex., prise de décision versus mise en œuvre), entre le gouvernement comme employeur et les fonctionnaires comme employés (p. ex., contrôle versus décentralisation), et entre le gouvernement et les acteurs sociaux intéressés et ciblés par les politiques publiques (p. ex., expertise bureaucratique versus coproduction des savoirs). Bref, les paradoxes sont omniprésents dans la pratique et l’étude de l’administration publique et constituent un important domaine de recherche. Les soumissions qui se concentrent sur ces paradoxes sont particulièrement encouragées, bien que tout autre sujet suggéré soit le bienvenu.

 

Étant donné que la conférence est organisée par le Programme des Gouvernements Locaux (PGL) de l’Université Western, nous invitons également fortement les participants à soumettre des communications portant sur les administrations municipales et autres administrations locales.

 

Soumissions

 

Propositions de la commission

Les propositions de panels devraient consister en trois ou quatre communications traitant du thème de la conférence ou d’un problème commun. Elles doivent être soumises par une seule personne au nom de l’ensemble du panel.  Les soumissions doivent inclure :

  1. le nom, le poste et l’affiliation institutionnelle des membres du panel (maximum 100 mots) ;
  2. une brève description du thème du panel (150 mots maximum) ; et
  3. un résumé pour chaque article (250 mots).

 

Articles individuels

Les propositions de communications individuelles devraient explorer des questions théoriques, méthodologiques ou empiriques liées à la gestion publique, à la gouvernance, aux politiques publiques et/ou au thème de la conférence. Les soumissions doivent inclure :

  1. le nom, le poste et l’affiliation institutionnelle du chercheur (maximum 100 mots) ; et
  2. un résumé (250 mots) de la communication proposée. Le comité de programme organisera les propositions individuelles en divers panels.

 

Atelier conjoint CAPPA/ASPC

 

L’administration publique confrontée à des clivages politiques

En partenariat avec l’Association canadienne de science politique (AFPC), nous sollicitons également des propositions de communications pour un atelier conjoint qui se tiendra dans le cadre de la conférence. Cet atelier explore comment l’administration publique au Canada est affectée par les divisions raciales, coloniales, sexuelles, nationales, religieuses et de classe. Ces divisions se font sentir tant dans la gestion quotidienne de l’administration publique que dans les questions auxquelles les politiques publiques sont appelées à répondre. Plus de détails sur le thème de l’atelier se trouvent à la fin de l’appel à communications.

 

L’ordre du jour des ateliers sera établi à partir des réponses aux appels de communications de l’AFPC et de l’ACPP. Les propositions pour les ateliers doivent inclure :

  1. le nom, le poste et l’affiliation institutionnelle du chercheur (maximum 100 mots) ; et
  2. un résumé (250 mots) de l’atelier proposé.

 

Dates importantes

 

Toutes les propositions doivent être soumises en format doc, docx ou pdf par courriel à conference@cappa.ca avant le vendredi 10 janvier 2020. Les questions doivent être adressées à ces mêmes adresse.

 

Les avis d’acceptation seront envoyés par le comité de programme d’ici le vendredi 21 février 2020.

Tous les conférenciers invités doivent répondre par un avis d’intention au plus tard le lundi 9 mars 2020 et s’inscrire à la conférence/congrès de l’ACPPA avant la date limite d’inscription hâtive du mardi 31 mars 2020.

 

Informations complémentaires sur l’atelier conjoint :

ATELIER 10

TOPIC : L’administration publique confrontée à des clivages politiques

ORGANISATEUR

Jean-François Savard (Chef de la Section de l’administration publique de l’AFPC/CAPPA – ENAP)

 

Le type idéal d’administration publique, tel que nous l’entendons au Canada, suggère qu’elle devrait être politiquement neutre et servir le gouvernement (et, dans une certaine mesure, le Parlement). Sans contester l’importance d’une administration publique politiquement neutre, nous reconnaissons, comme le démontre clairement Donald Savoie (2003), qu’elle n’est pas à l’abri des pressions politiques et sociales, dont les sources peuvent provenir de l’administration publique ou de l’extérieur. Ces pressions peuvent à la fois révéler et générer des divisions politiques et sociales. S’inspirant du thème de la conférence de l’AFPC de cette année, cet atelier explore comment l’administration publique au Canada et les politiques qu’elle met en œuvre répondent aux diverses divisions politiques qui les touchent. Ces divisions se font sentir tant dans la gestion quotidienne de l’administration publique que dans les questions auxquelles les politiques publiques sont appelées à répondre.

 

Cet atelier se veut un moment de réflexion sur ces clivages et sur les actions que l’administration publique entreprend soit par des programmes ou des règles internes, soit par ses politiques publiques. Cet atelier s’intéresse à la fois aux clivages traditionnels et aux clivages émergents, voire latents. L’objectif est de montrer que l’administration publique est loin d’être une machine technique désincarnée de la société dont elle est issue, mais constitue plutôt une entité qui joue un rôle social important en reconnaissant les divisions politiques et en les déconstruisant pour mieux les comprendre et apporter des solutions mises en œuvre tant dans la structure même de l’administration publique que dans la société.

 

Les thèmes possibles pour les communications et les panels peuvent inclure, mais ne sont pas limités à ce qui suit :

– Administration publique et questions autochtones

– Administration publique et clivages politiques dans la sphère numérique

– Administration publique et clivages traditionnels

– L’administration publique et les fractures émergentes

– Le rôle des politiques publiques dans la gestion des clivages politiques

 

Cancellation of Participation in 2020 Congress of Social Sciences and Humanities Tuesday, March 31 2020

*le français suit*

Given the ongoing impact of the COVID-19 pandemic, the Canadian Association of Programs in Public Administration (CAPPA) has made the difficult decision to cancel its participation in the 2020 Congress of Social Sciences and Humanities.
CAPPA seriously considered the possibility of hosting an online conference, supported by the Federation of Humanities and Social Sciences. While this is an option that will work for some Associations, we are concerned that an online conference will not meet the needs of our conference participants at this time. Moving final exams and classes online in a short timeframe has had a significant impact on participants. Coupled with the cancellation of school, childcare, and other services across the country, these changes have meant that participants are facing higher levels of responsibility and stress. The uncertainty of the environment, including how the virus may develop and spread, means that it is difficult to say with certainty that a conference of any kind at the end of May/early June would be feasible.
The conference provides an important opportunity for researchers to discuss their work, consider new teaching methodologies, and consider key issues in public administration and public policy. The Board is considering options for bringing researchers, educators, and practitioners together as well as hosting our Annual General Meeting, and will be sharing these options in the near future.
All participants who have already registered for the Congress will have their fees returned. The FHSS will process individual Congress fee refunds of all associations that have withdrawn from Congress as soon as possible and send you a confirmation email. There is no need to contact them.
The conference organizers have already put in a significant amount of work in advance of the anticipated conference. We want to particularly thank Joe Lyons at Western University and his team for all of the work they’ve put in to date, as well as members of the CAPPA Board for their support along the way. We extend our thanks to those who submitted abstracts, were willing to be part of plenary sessions, and had agreed to chair these sessions.
Finally, we thank you all for your patience in the coming days as the Board consults on next steps.
Déclaration CAPPA/ACPAP
Annulation de la participation au Congrès des sciences sociales et humaines 2020
Mardi 31 mars 2020
Étant donné l'impact de la pandémie COVID-19 qui se poursuit, l'Association canadienne des programmes d'administration publique (ACPAP/CAPPA) a pris la difficile décision d'annuler sa participation au Congrès des sciences sociales et humaines de 2020.
L’ACPAP/CAPPA a sérieusement envisagé la possibilité d'organiser une conférence en ligne, soutenue par la Fédération des sciences humaines et sociales. Bien que cette option fonctionne pour certaines associations, nous craignons qu'une conférence en ligne ne réponde pas aux besoins de nos participant.es pour le moment. En effet, la mise en ligne des examens finaux et des cours dans un délai très court a eu un impact important sur les participant.es. Conjugués à la fermeture des écoles, des services de garde d'enfants et d'autres services dans tout le pays, ces changements ont eu pour effet d'accroître le niveau de responsabilités et de stress des participant.es. L'incertitude de la situation, y compris la manière dont le virus peut se développer et se propager,
fait qu'il est difficile d'affirmer avec certitude qu'une conférence de quelque nature que ce soit à la fin mai/début juin serait réalisable.
La conférence offre aux chercheur.es une occasion importante de discuter de leurs travaux, d'envisager de nouvelles méthodes d'enseignement et de se pencher sur des questions clés en matière d'administration et de politiques publiques. Le conseil d'administration étudie présentement les alternatives afin de réunir les chercheur.es, les enseignant.es et les praticien.nes et d'accueillir notre assemblée générale annuelle, et vous fera part de ces possibilités dans un avenir proche.
Les frais d’inscription des participant.es qui se sont déjà inscrits au Congrès seront remboursés. La Fédération s’occupera des remboursements individuels des frais de participation au Congrès de toutes les associations qui se sont retirées du Congrès dès que possible et vous enverra un courriel de confirmation. Il n'est pas nécessaire de les contacter.
Les organisateurs du congrès avaient déjà accompli un travail considérable en prévision de la conférence prévue. Nous tenons à remercier tout particulièrement Joe Lyons de l'Université Western et son équipe pour tout le travail accompli jusqu'à présent, ainsi que les membres du conseil d'administration de l'ACPAP pour leur soutien tout au long du processus. Nous remercions également les personnes qui avaient soumis des résumés, qui avaient accepté de participer aux sessions plénières et qui avaient accepté de présider ces sessions.
Enfin, nous vous remercions toutes et tous pour votre patience dans les jours à venir, alors que le conseil d'administration se concerte sur les prochaines étapes.